Sélectionner une page

Vous envisagez un changement d’énergie pour une chaudière électrique ? Le remplacement de la chaudière est généralement effectué lorsque la chaudière est en panne ou vieillissant et n’est pas très économique. Que ce soit dans la rénovation ou le neuf, la chaudière électrique est un bon compromis. Mais comment fonctionne la chaudière électrique ? Pourquoi choisir ce type de chaudière ? Découvrez les réponses dans cet article.

Le fonctionnement d’une chaudière électrique

La chaudière électrique peut être installée dans une maison neuve aussi facilement que dans une rénovation. Il peut être directement connecté aux équipements existants, à savoir sur les connexions électriques et les kits hydrauliques.
Elle peut garantir un chauffage efficace et rapide du plancher chauffant et du radiateur, et peut également fournir de l’eau chaude lorsqu’elle est connectée à un ballon d’eau chaude.
C’est une boucle fermée qui joint la chaudière aux divers radiateurs de logement. Une résistance électrique chauffe l’eau qui monte dans le circuit une fois chaud. Lorsque l’eau froide descend, le mouvement est constant. À l’aide d’une soupape à pression, l’eau chaude est libérée dans le circuit et la froide est renvoyée à la chaudière par une autre soupape pour être chauffée.
Il existe un autre système sans résistance. Il s’agit de la chaudière électrique ionique fonctionnant au courant alternatif et bénéficie de la puissance de chauffage de l’électrolyse. À l’aide du champ électrique entre les électrodes, la chaleur de l’eau change.

Pourquoi choisir la chaudière électrique ?

serviette doucheLes chaudières électriques disposent d’avantages indéniables.
Ses aspects pratiques : le travail d’installation est très rapide, une seule alimentation suffit. Aucun embranchement à envisager pour l’évacuation des fumées. Il se connecte directement aux équipements existants, avec la connexion électrique et le kit hydraulique.
Faible cout d’achat (sauf les chaudières ioniques) : Le cout d’une chaudière électrique à puissance équivalente est bien inférieur à celui d’une chaudière à bois, d’une pompe à chaleur ou d’un poêle à granulés. Selon le modèle, le prix du système complet varie de 900 euros (pour une puissance de 6 à 12 kilowatts) à 6000 euros.
Le meilleur rendement thermique : il n’y a pas de perte d’énergie pendant le processus de chauffage, ce qui peut produire un excellent confort thermique, et le rendement est proche de 100 %.
Excellent confort : silencieux (bien plus que les chaudières à gaz)
Elle montre une excellente vitesse de chauffe des planchers chauffants et des radiateurs. Lorsqu’elle est connectée à un ballon d’eau chaude (même de grande capacité), elle peut également produire de l’eau chaude.
Sure et fiable, elle est un système de chauffage qui ne dégagera aucune forme de pollution pour la famille et prévenir les risques d’intoxication au monoxyde de carbone. Il s’agit d’une énergie relativement propre parce qu’elle n’émet pas d’odeur et n’émet pas de gaz à effet de serre (CO2).
Son entretien est réduit au minimum, et la plupart du temps, une prospection annuelle (non obligatoire) de chauffagiste est suffisante. Contrairement aux autres chaudières qui doivent être entretenues de manière obligatoire, elle ne nécessite pas de contrat de maintenance.